Mongolia 🇲🇳

Bienvenue au pays où l'on doit oublier notre logique, le pays de la Prius, le pays où l'on apprécie le passage du camion poubelle. Suite de mon roadtrip (voir carnet sur la Russie pour le début)
Du 11 août au 9 septembre 2017
30 jours
Partager ce carnet de voyage
J12àJ13

Religion Bouddhiste

80% de la population Mongole est Bouddhiste. Les premiers temples bouddhistes en Mongolie ont été construits au 3ème siècle avant J.C avec le peuple des Huns. De l’an 330 à l’an 550 après J.C., le Bouddhisme est devenu la religion officielle de l’état. Le Bouddhisme n'était pas pratiquer par les gens du peuple, qui suivaient les pratiques chamanistes. Le bouddhisme redevint la religion de l’état Mongol durant la période de l’Empire Yuan, de Kubilai Khaan dont il a fait de Lama Pagva le maître spirituel de la Nation. Après l’effondrement de l’Empire Yuan, le chamanisme redevint la religion principale.

Au 16e siècle, le Bouddhisme était la religion d’état de la Mongolie pour la troisième fois. En 1587, Altan Khaan fut le premier à donner le titre de Dalai Lama, signifiant «océan de sagesse», à Sodnomjamts, le leader de la « secte jaune » du bouddhisme tibétain.

En 1911, la Mongolie est devenue un état religieux indépendant avec le 8ème Bogd Khan comme dirigeant. À la suite de la révolution populaire de 1921, le Bouddhisme se déclina, et dans les années 1930/1940, quasiment la totalité des monastères mongols fut détruit par le gouvernement (russe) dans un effort d'abolir la religion de l’état sous la tutelle de Staline.

Mes journées

Je suis arrivé à Oulan Bator (UB pour les intimes) le samedi matin à la gare ferroviaire où Marion, une amie de Lannion qui est en stage ici, est venue me chercher. Après une petite sieste matinale, nous nous sommes rendus au Marché Nathan Tuul. Ce souk est à visiter et est un des plus grands de la ville.

Tu peux y trouver toutes sortes de choses. Tu pourras y refaire ta garde-robe avec des vêtements neufs ou d'occasion, des accessoires des plus grandes marques (contre-façon bien sûr). Tu peux acheter le nécessaire pour ta cuisine ou racheter un nouveau tapis de salon. Ce souk te permet également d'acheter l'ensemble du matériel pour construire ta yourte (germ en Mongol).

Après cette balade au marché, nous nous sommes rendus au Temple Choïjin Lama. Niché en plein milieu de la capitale, ce monastère possède une grande histoire. Ce fut la résidence de Luvsan Haidav Choïjin Lama, oracle de l'état et frère du Bogd Khan. Terminé en 1908, le temple n'accueille plus de cultes religieux mais fait office de musée.


Le dimanche, après avoir préparé le pique-nique, nous nous sommes rendus Palais d'Hiver du Bogd Khan. Construit entre 1893 et 1903, il fut la résidence de Bogd Khan (Jebtzun Damba Hutagt VIII). Il était le 8eme Bouddha vivant et le dernier roi de Mongolie. Le temple fut épargné par les Russes lors de leur passage pour une raison mystérieuse. Le palais rassemble un grand nombre d'œuvres bouddhiques, ainsi que la collection du Bogd Khan d'animaux empaillés.

À la suite de notre repas, nous avons été plus au sud de la ville pour rejoindre le Zaïsan Memorial. Ce mémorial est au côté d'une statue de Bouddha de 18m, construit et payé par le Sud-Coréen. Le mémorial, construit par les russes, a pour objectif de rendre hommage aux soldats et héros inconnus de différentes guerres. Ce lieu est le meilleur point de vue de la ville de UB.



J14

Ma longue et dure journée...

Au petit matin je m'étais préparé pour partir sur une journée de rando depuis Manzushir jusqu'à Oulan-Bator.

Pour se rendre au Temple de Manzushir, j'ai pris le bus depuis UB jusqu'à Zuunmod (46 km au sud). Puis il faut marcher durant 6/7 km pour atteindre le temple. Le chemin est accompagné d'un magnifique paysage avec quelques vaches et pins. Dans le guide il est indiqué que le prix est de 5 000 Tugrik, pourtant je n'ai payé que 3 000 T.

Après le temple, j'ai débuté ma marche de 20 km, qui commence au sommet de Manzushir, par le chemin jaune. Durant ma randonnée, j'ai croisé différentes personnes dans la forêt. La plus grande population rencontrée était les écureuils. Sur mon chemin, une tente ...une grand-mère avec deux jeunes enfants semblait y vivre. Plus tard, j'ai rencontré deux groupes d'ouvriers qui m'ont aidé a retrouver mon chemin. Les premiers étaient ici pour ramasser des pommes de pin et m'ont offert un peu d'eau. Le second groupe récupérait les graines de ces pommes de pin. J'ai découvert avec eux que ces graines sont mangeables.

Au bout du chemin jaune, je suis arrivé en plein milieu de la forêt au Mont Tsetseegün. Tout en haut se trouve des restes de cérémonies Bouddhistes.

Ensuite il était temps pour moi de rentrer sur UB. Malheureusement, j'ai perdu le chemin et me suis fait mon propre chemin à travers la forêt grace au GPS du téléphone. Après une heure de marche et avoir été complètement perdu, j'ai réussi à me fouler la cheville !!!

Étant seul, je n'avais pas le choix de continuer mon chemin, du moins d'en trouver un ! Après 3 heures à rechercher la fin de cette satanée forêt, je suis arrivé dans une magnifique résidence.. la résidence du Président Mongol. Je me suis fait accueillir par deux gars de l'armée, me posant diverses questions afin de savoir ce que je faisais là. Afin de ne pas avoir de problème (car je ne pouvais pas traverser leur zone), ils m'ont demandé de monter une colline pour rejoindre la route. Mais, cette colline était la pire de toute celle que j'avais grimpée auparavant... J'ai fini ma marche en faisant le toboggan pour descendre !

Après 5 heures de marche avec ma cheville foulée, j'ai réussi à rentrer, mais cela fut le début d'une longue galère pour ma cheville ! Repos pour quelques jours ...

J23

Après quasiment deux semaines de repos forcé à la suite de ma belle bêtise lors de ma promenade à Manzushir (mon entorse !), j'ai le grand plaisir de reprendre l'écriture du blog.

Mongolie

Être en Mongolie, sans te parler du pays serait une erreur de ma part. Lorsqu'on te parle de ce pays, à quoi penses-tu ... ? à part à la blague sur les Mongols ? ...C'est bien-sûr à Attila, le grand Gengis Khan, ou Ghiingis Khan et au peuple des nomades.

La Mongolie est le pays des nomades depuis plusieurs siècles. Ces gens vivaient dans les grandes steppes (1/3 de la population actuelle y vit toujours). Le pays a connu plusieurs déclins durant son histoire mais aussi beaucoup de victoires et de conquêtes. Durant un temps, les mongols terrorisaient l'Occident. La Mongolie s'est étendue de la Chine jusqu'au bord de la Méditerranée en 1279. Le pays n'est pas qu'un peuple mais des peuples qui ont construit un Empire avec un grand Khan à leur tête.

Le plus grand des Khan connu est Gengis. Il est également selon les dires "L'Homme du Millénaire" (Washington Post 1995) pour avoir été le précurseur des relations diplomatiques dans le monde. Selon la légende, il serait né avec un caillot de sang dans son poing. Il a révolutionné la Mongolie de son temps et a créé la Grande Nation Mongol en 1206. Il fut aussi à l'initiative de la mise en place de l'écriture mongole basée sur le ouïgour (langue littéraire ancienne appartenant au du groupe des langues turques). Gengis Khan a souhaité sur khanat (royaume) promouvoir la paix et la liberté. Il allait à contre-sens des règles de son temps : liberté de cultes, discussions avec les ambassadeurs (au lieu de les torturer), promotion du commerce international et du libre-échange intercontinental. Il fut un grand législateur.

Bien avant que Oulan-Bator ne soit la capitale du pays, c'était une autre ville située au centre du pays qui avait le rôle de capitale : Karakorum. Karakorum n'est aujourd'hui qu'une ville de bâtiments soviétiques et de vestiges des anciens temples.

Les Mongols ont toujours été une menace pour les pays qui voyaient ces peuples arriver sur leur territoire. En 1258, Bagdad fut détruit et plus de 10 000 hommes mourut durant le massacre de l'armée Mongole (cela mis fin au califat abbasside). Tellement puissant, Guyuk Khan demanda au pape Innocent IV de se soumettre. Il tua Henri II et emprisonna une légion de mineurs saxons dont plus personne n'eut de nouvelle par la suite.

Après le khanat de Gengis, le déclin du pays est arrivé. Malgré la tentative de Kubilai Khan de continuer à étendre l'Empire, le pays a connu des guerres civiles, des pertes de territoires. Le pays a souffert de crises jusqu'à son entrée à l'ONU en tant qu'état indépendant en 1961. Durant le siècle dernier, le pays était sous le contrôle de la Russie. Staline a détruit une grande partie des monuments existants et a instauré l'écriture cyrillique.

J26àJ28

Les animaux mongols

La Mongolie possède une faune très intéressante. On y trouve des espèces que l'on ne trouve pas forcément ailleurs du moins pour certains en liberté : moutons, yaks, chevaux, aigles, vaches, élans, chameaux, argali, ours, reines, etc...

Le yak est semblable à la vache avec des poils plus longs et une queue ressemblant à celle du cheval. Les yaks possèdent des cornes très impressionnantes, parfois plus que celles d'un taureau. Ce bovin produit du lait qui est une boisson très consommée par les nomades. Tu croiseras obligatoirement des yaks si tu visites le pays.

Moutons et chèvres ultra importants en Mongolie : Ces animaux sont la base de la quasi totalité des plats. Tu ne pourras pas échapper à un plat à base de mouton. Le pays abrite certaines espèces assez rares telles que l'agarli et l'ibex. On démontre plus de 20 millions de chèvres et moutons.

Le cheval de Mongolie : Ce cheval est à mi-chemin entre le poney et le cheval que tu connais. Attention, tu montes seulement par le côté gauche. Si tu as déjà monté à cheval, il faudra revoir ta façon de lui parler et le mode de chevaucher. Il existe beaucoup plus de chevaux que d'habitants.

Le Chameau : tu en rencontreras tous pleins lors d'une visite au désert de Gobi ou au mini-Gobi, entre UB et Kharkhorin. Les nomades utilisent leur laine pour se réchauffer. Un nouveau sport a été inventé par les nomades : le camel-polo.

La faune du pays est impressionnante,. Tu croises parfois des spécimens rares ou en voie de disparition. Le fait que la Mongolie soit peuplée par plus d'animaux que d'hommes cela rend le voyage magnifique.


Mon weekend à Hatgal (Lac Khövsgöl)

Voilà, enfin reparti après deux semaines de repos sur le canapé de Marion. Il était plus que temps, je commençais à broyer du noir 😀

C'est, donc, en compagnie de Marion et Marie-Wandrille que je me suis rendu dans le nord du pays. En Mongolie, il faut savoir que peu importe où tu te rends les voyages sont longs.. Nous avons pris un bus de nuit (en pensant qu'il y aurait des couchettes, malheureusement non..) et ce n'est qu'après 15 heures de voyage et plus de 780km que nous sommes arrivés à Hatgal (хатгал), ville à l'extrémité sud du lac de Khövsgöl. Ce lac est le petit frère du lac Baïkal que j'ai visité plutôt dans le mois (voir carnet de voyage sur la Russie).

Nous nous sommes installés à MS Guesthouse. J'allais pour la première fois séjourner dans une yourte, appelé "ger" (гер) ici. Accueil très sympathique, guesthouse gérée principalement par des sœurs. On a pu y goûter le fameux barbecue mongol (viandes et légumes cuits avec des pierres).

Notre weekend s'est déroulé autour de la nature : marches, balades à bateaux sur le lacs et trek à cheval. A chaque fois, de magnifiques vues et un paysage de vacances !!


Merci aux filles pour les photos 😀


J29àJ33

Kharkhorin

Gengis Khan, y établit sa capitale sous le nom de Karakorum. À sa mort, lui succède dans la capitale au poste de khagan, son fils Ögödei (1227 à 1241), puis Güyük, fils d'Ögödei (1241 à 1251).

En 1258, le khagan Möngke part en campagne avec son frère Kubilai Khan pour la conquête de la Chine de la dynastie Song. Ils prennent le Nord de la Chine.

Après la mort de Möngke en 1259 commence la Guerre civile toluid (1260 à 1264), guère de succession entre Ariq Boqa resté à Karakorum et Kubilai Khan qui établit la capitale à Pékin. Kubilai sort vainqueur, son frère capitule devant son frère Kubilai à Khanbalik (Pékin) en 1264.

Kubilai est donc devenu le nouveau Khagan. Il fondera en 1271 la Dynastie Yuan : un territoire à peu près équivalent à la Chine actuelle. La capitale de l'Empire est déplacée à Pékin.

La ville connaît une période de prospérité au début du XIVe siècle. Après la fin de la dynastie Yuan en 1368, elle sert de résidence à Biligtü Khan. En 1388, les troupes Ming prennent et détruisent la ville.

Karakorum est habitée au début du XVIeme siècle, époque où Dayan Khan en fait sa capitale. Dans les années qui suivent, la ville change de main à plusieurs reprises : guerres entre Oirats et Bordjigin. Cette ville sera définitivement abandonnée en tant que capitale.

En 1585, un monastère bouddhique est construit non loin du site de la ville, l'Erdene Zuu, sur ordre du prince Abadai Khan, juste à l'extérieur de l'enceinte des ruines de Karakorum.

Durant des siècles, Erdene Zuu a été le sanctuaire religieux le plus important de Mongolie.

Au début du XXe siècle, on compte plus de 700 temples et habitations (à l'extérieur de l'enceinte) pour près d'un millier de moines. Partiellement détruit dans les années 1930 par les russes, le site a été restauré à la fin du siècle et a retrouvé en partie son aspect religieux.

(Sources : Wikipédia) -> pas eu le temps de faire moi-même ... sorry..!

Mes journées

Après mon passage dans le nord du pays, je me suis rendu dans le centre, à l'ancienne capitale du pays. Peu importe le lieu, tu dois obligatoirement passer par Oulan-Bator. C'est donc 15h de bus pour y aller, puis 6h de bus pour arriver sur Kharkhorin. Heureusement que j'ai rencontré Sarah pour ne pas passer le trajet seul !

Ayant réservé chez Gaya hostel, Gaya est venue nous chercher directement au bus à notre arrivée. Gaya possède une guestger et guesthouse très paisible et calme. Elle saura répondre à l'ensemble de tes interrogations et te trouver des activités. Attention tout de même à l'effet business, tout est en dollars 😉

Je me suis rendu, aux alentours du logement (première véritable marche depuis mon entorse) à la tortue en pierre. Le lendemain soir, j'ai organisé avec Gaya un petit spectacle de musique traditionnelle, avec le chant diphonique et le Morin Khurr (mix entre guitare et violoncelle). J'ai eu l'occasion d'essayer l'instrument 😀

Par la suite, j'ai souhaité me rendre dans une famille de nomade. Alors, sache que pour y aller il faut être capable de passer beaucoup de temps sans rien faire au milieu de nulle part. La vie des nomades se divise principalement entre s'occuper des animaux et se reposer ou voir les amis.

Le dernier jour, j'ai visité le monastère d'Ederne Zuu et les temples qui n'ont pas été détruits par les Russes. J'ai eu la chance d'assister à une "messe" bouddhiste. A la sortie, plusieurs shops t'attendent, tu peux essayer différentes tenues mongoles et faire quelques achats souvenirs.

J34àJ40

Un mois de passé en Mongolie et il est grand temps pour moi de reprendre le voyage ! Mes derniers jours se sont passés à UB (Ulaan Bataar) et un jour au parc national de Terelj, avec plusieurs rencontres (principalement des Français). J’ai logé à Danista Nomads Hostel que je conseille fortement.


Avant de quitter le pays, j’ai encore une journée de train. Départ à 7h30, pour une arrivée à 11h le lendemain. Le train menant à Beijing est d’une qualité supérieure aux deux trains que j’ai pris. Seul bémol, les espaces communs au sein des cabines sont légèrement plus petits. Les paysages sont également bien meilleurs que ceux de Russie. Traverser la steppe et le désert de Gobi est quelque chose de spectaculaire.


LaMongolie

Voici quelques avis et conseils que je peux te donner sur la Mongolie :

- Oublie ta logique en arrivant dans le pays

- Apprécie un minimum les Prius

- Apprécie la vodka et les karaoké

- Apprécie la viande (surtout le mouton), les végétariens peuvent venir mais il y a très peu de choix.

- Sois prêt à te sentir riche avec les montants en Tugrik (100 000 Tugrik = 34€)

- Apprécie les steppes et être au milieu de nulle part

- Apprécie l’équitation et les chevaux (no problem pour les débutants)


Sinon attention à deux choses :

1 - Ne viens pas en Mongolie en solitaire. Beaucoup d’entre nous apprécient les voyages en sac à dos, mais ce pays le permet difficilement. Tu es souvent obligé de te joindre à des groupes ou de prendre une voiture avec chauffeur (ce qui n’est pas donné...)

2 - Fais attention aux activités proposées : celles qui sont en dollars sont souvent pour du business. Tu risques d’être déçu...


Les logements que je te recommande :

- MS Guesthouse à Hatgal

- Gaya à Kharkhorin

- Danista à Oulan-Bator


Dernière recommandation, va faire un tour au GreenZone. Super bistrot, la nourriture n’est pas chère. Le patron est français et très sympa.